16/06/2012

Il y a quelques années déjà...

 

 Martine me contait cette petite histoire!! 

La Tirelire...
 

tirelireComme vous le savez les greniers des anciennes maisons ont toujours une part de mystère pour les petits comme pour les grands...

Les vacances, un jour de pluie sont souvent l'occasion de faire des rangements "là haut".....
Un peu de poussière dansant dans les rayons du soleil qui filtrent par la lucarne ,
 le sol affleurant le bord du toit,
les poutres de chêne noir,
 les toiles d'araignées,
 les cartons,
les vieux meubles,
  une caisse avec des vieux journaux " qui prennent de la valeur" ,
une lampe à pétrole,
un pot en grès ébréché,
 la bassine à confiture accrochée par une anse à une poutre...
 toutes ces choses qu'on oublie peu à peu ...
Voici le cadre de ce qui est arrivé à une de mes amies...
-"Tiens cette tirelire avec une double sécurité
une clé et un code ..
"on est jamais trop prudent"..
à qui pouvait-elle bien appartenir ??
à Maman , à Papa , à ma soeur ??.
En l'agitant  un ""glic  glic" et un frottement se fait entendre à l'intérieur ..
Curiosité!! .......
de l'argent ?? des vieux francs ?? 
mais voilà comment l'ouvrir ??
pas de clé, encore moins  le précieux code!! 
Martine la retourne , fait bouger les choses tout doucement en la renversant ....
Enfin, après une belle dose de patience,
un petit papier bien plié apparait  par la fente .. 
dééé liiii caaa tement,  Martine tire
et dégage peu à peu  un minuscule petit paquet ...
que contient-il ???.
Vite !! ... ouuuvrons!! ... surprise!!

sur le papier le code est écrit
et une petite clé dorée tombe sur le parquet ...!!

10:51 Écrit par TooTsie dans Le tiroir aux souvenirs... | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Bien que pillée la Maison Bonheur avait préservé quelques trésors négligés; quelques vieux cahiers et livres d'école de plus ou moins 1900, une dizaine de revues de modes et quelques photos des années 50 à 70 avec Mademoiselle Suzanne Brochiez l'âme qui nous a accueilli. Il restait aussi un canapé défoncé dans lequel j'ai trouvé deux bas de laine noire... roulés en boule. J'ai souri en laissant mon neurone vagabonder. Et non je n'ai pas imaginé y trouver des sous, cette couturière hors norme, était aussi pauvre que généreuse de sa gentillesse et de son temps.
Bises mystérieuses.
Pat.

Écrit par : Mireille&Pat. | 16/06/2012

Répondre à ce commentaire

et alors ???

Écrit par : macocole45 | 16/06/2012

Répondre à ce commentaire

et je suppose, pas la moindre piécette!

Écrit par : En Passant | 16/06/2012

Répondre à ce commentaire

Hé non, pas la moindre, mdrrrrrrr !!

Écrit par : RIBOULDINGUE | 16/06/2012

Répondre à ce commentaire

Coucou Tootsie !
Ce serai chouette que chacun ajoute une trouvaille personnelle ! Lance l'idée, je participe !
gros bisous
Jo

Écrit par : Jo | 19/06/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire